La connexion est rétablie, retour en Chine !

Après notre périple au Vietnam, nous sommes passées par la Chine, par Shanghai plus précisément. Nous nous y attendions, la connexion internet était très limitée. Aucun accès à notre blog ni à nos vidéos depuis une connexion classique. Pas de possibilité de mettre à jour notre blog, mais surtout aucun moyen de montrer notre travail aux personnes et organismes que nous avons rencontrés. Ceci ne nous a pas facilité l'affaire.

Nous avons malgré tout réussi à rendre visite à plusieurs organismes et plusieurs personnes très intéressantes. La Chine étant incontournable dans un projet comme le notre, nous avions choisi Shanghai pour son ouverture d'esprit et son avance sur certaines parties du pays concernant le handicap. Cette volonté d'accueillir les personnes handicapées est parfois flaggrante dans la ville. Par exemple, une grande partie des trottoirs est dotée de guides au sol pour les personnes mal-voyantes ou aveugles, avec des signalisations spécifiques à chaque intersection. Pourtant, nous n'avons quasiment pas vu une seule personne handicapée dans les rues de Shanghai, à l'exception de quelques mendiants.

Nous avons eu également quelques difficultés à rencontrer certains organismes, ouverts à la discussion, en restant dans des sujets neutres, mais ne souhaitant pas témoigner sous forme vidéo, ou être présentés dans notre futur portail de partage de pratiques. Certains se sont cependant prétés au jeu, partageant avec nous leurs expériences et combats.
 
Nous avons eu la chance de passer du temps auprès des bébés orphelins de la Shanghai Healing Home. En quelques mots, car vous pourrez lire prochainement plus d'informations sur cette organisation, cet orphelinat accueil spécifiquement des bébés nés avec un bec de lièvre et/ou une malformation du palet. Ces malformations de naissance ne sont pas considérées comme un handicap chez nous car elles sont corrigées très rapidement après la naissance. Ici, en Chine, tout est différent. Les conséquences prennent une toute autre ampleur, et surtout pour des bébés abandonnés, ce qui est fréquent pour ce type de nourrissons, nés malformés dans un pays qui applique une politique d'enfant unique. Nos moments en compagnie de ces enfants, de 0 à 3/4 ans, ont donc été particulièrement intenses. Il n'est jamais simple de faire face aux malformations, mais la volonté de l'équipe du SHH, leur envie de donner une chance à ces enfants particuliers nous a vraiment touchées. Nous avons hate de partager plus avec vous sur cette expérience, à travers nos écrits et futures vidéos.

Au cours de notre séjour, nous avons également pu rencontrer la Fédération de Shanghai des Personnes Handicapées qui nous a expliqué ses activités et éclairées sur les aides existantes, la situation des personnes handicapées à Shanghai.

Enfin, nous avons pu rencontrer deux organisations proposant des activités pour personnes atteintes d'autisme. Ce handicap subit un sort similaire en Chine à de nombreux pays : il est très mal connu, peu de spécialistes existent, peu de méthodes sont appliqués, l'incompréhension règne, et les parents ont du mal à trouver des solutions adaptées aux besoins spécifiques de leurs enfants. A travers l'art ou la musique, les associations de parents s'organisent pour offrir une véritable place à leur enfants dans la société shanghaienne.
 

Malgré nos quelques difficultés, nous avons donc véçu de magnifiques moments à Shanghai, contribuant progressivement à notre projet et à son but principal : contribuer à l'intégration des personnes handicapées dans la vie sociale. Nous remercions encore une fois Jean-François de nous avoir si généreusement accueillies, permettant à l'équipe de réaliser le projet à Shanghai tout en s'adaptant au budget minimaliste.

La Chine fut la dernière étape de notre aventure asiatique. C'est donc après plus de 3 mois en vadrouille, 17 lieux différents pour passer la nuit, et des dizaines d'heures passées dans les bus et les avions, que nous avons retrouvé la France pour un repos bien mérité avant notre dernière étape.

Rendez-vous donc en Bulgarie, dans une dizaine de jours, pour la suite et fin de l'expédition Multicap. La fin du voyage, mais pas la fin du projet, loin de là !


Vous avez aim� cet article ? Partagez !

Facebook Twitter digg Delicious MySpace Yahoo Google

0 commentaires:

Regarde-moi est en ligne !


Voir tous nos films

Voir nos photos

Voir nos photos
Nos meilleures photos


Ils nous soutiennent

Alertes e-mails du blog :

Une erreur est survenue dans ce gadget


Amis du blog multicap

Que pensez-vous de ce projet ?


Et aussi sur twitter !