Premiers jours de rencontres cambodgiennes

Nous avons fini notre séjour thaïlandais sur une île proche de la frontière du Cambodge, l'île de Ko Chang. Nous y avions quelques contacts de personnes et enfants thaïlandais vivant sur l'île (grâce à un français expatrié qui nous a aidées), mais ceux-ci n'ont pas pu se concrétiser dans les temps.
Nous avons donc repris nos sacs à dos une nouvelle fois, pour découvrir un pays voisin : le Cambodge. Nous sommes arrivées par la frontière terrestre, à Battambang, deuxième ville du pays même si peu touristique, où nous étions attendues pour réaliser le projet. En quelques jours, nous avons fait de nombreuses rencontres vraiment intéressantes.


Nous avions pris contact avec Krousar Thmey par internet pour visiter leur centre de Battambang et rencontrer certains de leurs élèves sourds et aveugles. Nous avons pu les accompagner autour d'activités cirque et musique, vraiment de bons moments !

De plus, nous avons pu rencontrer des personnes adultes handicapées grâce à une connaissance, responsable de l'organisation PKO (Puthi Komar Organization). Cette organisation ne s'adresse pas spécifiquement aux handicapées mais aux enfants défavorisés, et leur propose diverses activités pour s'épanouir en dehors du système scolaire cambodgien. A travers eux, nous avons pu rencontrer un professeur / animateur travaillant dans un de leurs centres de Battambang. Il donne des cours de soutien scolaire et de dessin, sans quitter son tricycle qui lui permet de se déplacer.

C'est aussi à travers PKO que nous avons pu rencontrer le responsable de la Battambang Disabled People Organization. Cet homme, ancien soldat, a été victime d'une mine qui l'a privé de ses deux jambes et d'un bras. Malgré son handicap, il se bat pour les droits des personnes handicapées.

Avant de vous en dire plus sur ces organismes et nos découvertes cambodgiennes dans un prochain article, rappelons que le peuple cambodgien est fortement touché par les mines terrestres et anti-personnelles dues à son histoire et aux guerres. En plus des autres handicaps présents comme dans tout pays nous tenions particulièrement à rencontrer des victimes de ce fléau. Et malgré leur pudeur naturelle et culturelle, les personnes que nous rencontrons partagent une partie de leur expérience en notre compagnie. Nous en sommes très touchées et continuerons à les partager au mieux à travers notre blog et nos réalisations.

Nous sommes désormais arrivées à Phnom Penh, la capitale, où d'autres rencontres nous attendent...

Vous avez aim� cet article ? Partagez !

Facebook Twitter digg Delicious MySpace Yahoo Google

0 commentaires:

Regarde-moi est en ligne !


Voir tous nos films

Voir nos photos

Voir nos photos
Nos meilleures photos


Ils nous soutiennent

Alertes e-mails du blog :

Une erreur est survenue dans ce gadget


Amis du blog multicap

Que pensez-vous de ce projet ?


Et aussi sur twitter !