Multicap en Thaïlande

Maintenant bientôt 3 semaines que nous sommes sur le continent asiatique et plus particulièrement en Thaïlande.
Nous avons eu la chance de découvrir et de rencontrer de nombreuses personnes qui nous ont fait partager un moment de leur vie.
Nous avons commencé notre aventure thaïlandaise à Bangkok où nous avons rencontré :


- Monsieur Monthian Buntan, président de l’association thaïlandaise des aveugles (Thaïland association of the blind). Cette association a été créée en 1967 et c’est la première association thaïlandaise DE personnes handicapées pour des personnes handicapées. Tous les membres et personnels de cette association sont eux mêmes aveugles.
Cette association intervient pour du conseil auprès des personnes aveugles, législation, éducation, sensibilisation, lobbying, relation publique…
Selon Monsieur Monthian, la cécité est un handicap qui fait très peur en Thaïlande. Il y aurait 1% de la population totale soit 600 000 personnes qui ont un handicap visuel, or seulement 100 000 sont enregistrées et reconnues au niveau de l’état.
Monsieur Monthian est lui même aveugle, et il est sénateur. Il nous a permis de rentrer au Parlement et de l’interviewer sur son lieu de travail. Notre petite équipe a été très impressionnée de rentrer au parlement thaïlandais et nous avons été très touchées par la disponibilité et l’intérêt de Monsieur Monthian pour notre projet.

- L’association nationale thaïlandaise des sourds (The national association of the deaf in Thaïland). Les sourds sont handicapés car ils ne sont pas capable d’entendre les sons de la voix et doivent utiliser le langage des signes comme premier moyen de communication.
L’incapacité d’entendre est une affection invisible. Cette déficience limite l’accès à l’information, à l’éducation, et à l’intégration dans la société.

Les objectifs de l’association sont de créer un sens de fraternité et devenir un point d’échange pour les sourds, de soutenir les bénéfices et les droits des personnes sourdes, de promouvoir, supporter et assister le développement des sourds, de servir de point de rassemblement pour partager les idées entre les sourds et la société, de promouvoir le développement et l’avancement de l’éducation pour les sourds, de coopérer entre associations et organismes œuvrant pour les personnes handicapées à travers le monde.
Au niveau de l’association, des cours de langage des signes thaï sont donnés aux personnes sourdes, des activités sont organisées ainsi que des séminaires afin de promouvoir le développement du langage des signes thaï.
Nous remercions vivement les membres de cette association et aussi leur interprète qui s’est rendue disponible pour nous permettre d’échanger et communiquer.


Nous sommes parties ensuite pour Chiang Mai au nord du pays où nous avions rendez-vous à la faculté d’ergothérapie. Il existe une association qui fait de l’éléphanthérapie. Nuntanee, ergothérapeute, nous reçoit et nous emmène avec son équipe à une heure de route de Chiang Mai, dans un village, pour rencontrer Kasame et son père. Kasame est un petit garçon, autiste. Il participe au programme d’éléphanthérapie. Nous passons la matinée dans cette famille où le papa nous explique leur vie.
Nous ne pourrons malheureusement pas participer à une séance d’éléphanthérapie car il n’y en a pas lors de notre passage, mais Nuntanee nous explique brièvement leur programme.
Ce programme s’adresse à des enfants et adolescents autistes. L’équipe professionnelle se compose d’ergothérapeutes, de médecins, psychiatres. Les séances se font en groupe, il faut au minimum 4 enfants. Ces séances ne sont pas régulières par manque de moyens financiers.
L’éléphant sert de médiateur pour travailler la communication et l’interaction sociale.

Au détour d’une rue, nous sommes tombées sur deux associations très intéressantes :

- Un salon de masseurs aveugles où nous n’avons pas manqué de tester le massage thaï ! Les aveugles sont réputés pour être de très bons masseurs. Dans Chiang Mai, il existe deux annexes de ce salon, un dans le quartier touristique et un dans le quartier « plus traditionnel » où les thaïlandais se rendent.


- freedom wheelchairs workshop, où ils fabriquent des fauteuils roulants et des aides à la mobilité pour les personnes handicapées démunies dans 6 provinces du nord du pays ainsi que des thérapies à domicile. Toutes ces aides à la mobilité sont fabriquées sur place avec du matériel local par des personnes handicapées. Le matériel est ainsi fait sur mesure pour chaque personne. Ce service est le seul qui existe dans le nord du pays et les besoins sont grands.


Il y aurait encore beaucoup de choses à écrire sur toutes ces rencontres qui sont toujours très passionnantes même si, ici, c’est peut être un peu plus difficile qu’ailleurs à cause de la langue et surtout de la culture. Pas facile d’obtenir des réponses parfois….

En tout les cas, nous remercions tous les gens qui nous font confiance et qui nous ont ouvert leurs portes afin de vous faire partager leurs expériences, leurs savoir-faire et compétences.

Suite du voyage au Cambodge dans quelques jours !

Vous avez aim� cet article ? Partagez !

Facebook Twitter digg Delicious MySpace Yahoo Google

1 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour

Nous sommes comme les personnes que vous rencontrez à travers le monde c'est à dire des patients d'un Hôpital de Jour de psychiatrie adulte. Nous avons découvert votre association grâce à un article dans La Nouvelle République dont nous avons pris connaissance lors d'une séance d'un groupe de parole portant sur le sujet que vous abordez dans vos reportages: la question du handicap.

Votre démarche nous semble positive car elle peut changer les mentalités et ne plus faire du handicap un sujet tabou et montrer aux autres personnes que l'on peut vivre avec.

Nous aimerions continuer et approfondir le dialogue avec vous.

Nous sommes de tout cœur avec vous.
Merci pour ce que vous faites.

En attente d'une réponse, notre adresse ci-dessous:
cmp-vie@ch-loches.fr

Regarde-moi est en ligne !


Voir tous nos films

Voir nos photos

Voir nos photos
Nos meilleures photos


Ils nous soutiennent

Alertes e-mails du blog :

Une erreur est survenue dans ce gadget


Amis du blog multicap

Que pensez-vous de ce projet ?


Et aussi sur twitter !