La Suède... et le modèle suédois !

Nous sommes arrivées en Suède avec cette idée du "modèle suédois", mais sans vraiment savoir ce qui faisait la différence. Pourquoi désigne-t-on si souvent les pays nordiques comme modèles ? Pourquoi la suède a-t-elle cette réputation concernant le handicap ?
Notre première semaine à Stockholm nous a permis d'en comprendre beaucoup plus et nous restons bluffées par toutes les aides et tous les efforts qui sont fait ici pour que les personnes handicapées puissent s'épanouir selon leurs souhaits et vivent une vie "comme tout le monde".

Concernant l'accessibilité, il existe visiblement des lois similaires aux autres pays, obligeant l'accessibilité aux lieux publics par exemple, mais une fois n'est pas coutume, elles semblent appliquées très rapidement !
De manière générale, sans pouvoir juger de l'ensemble du pays ou des bâtiments, les infrastructures semblent vraiment adaptées. Par exemple, les personnes en fauteuil peuvent aller quasiment partout de manière autonome, et il y a même dans les immeubles privés, des portes avec bras automatiques s'ouvrant toutes seules (impressionnant au début!).

Concernant l'aide aux personnes, là aussi, il y a beaucoup de différences. Flavie vous en parlera plus longuement dans un prochain article, car ça vaut le détour : assistants personnels, contacts/amis pour les loisirs, intégration à l'école... Les aides ne manquent pas, et ça donne un véritable coup de pouce aux personnes qui peuvent vivre leur vie comme elles l'entendent. Du coup, on y trouve très peu d'associations ou d'organismes à but non lucratif, car tout est pris en charge par l'état, les communes, etc. On découvre par conséquent une réelle économie basée sur le handicap, avec de nombreux travailleurs de tous types.

Malgré nos débuts chaotiques (car les contacts sont difficiles à établir avec les suédois), grâce à nos amis sur place et à notre réseau en France, nous avons pu rencontrer des personnes très intéressantes : un jeune handicapé moteur qui étudie l'astronomie à Stockholm, une mère et son fils autiste qui est pris en charge dans une école ordinaire, ...
Ils nous ont beaucoup appris sur leur quotidien, et notamment sur la mentalité, qui semble aussi différente. Les personnes handicapées circulant plus facilement, elles sont beaucoup plus présentes dans les lieux publics. On en croise beaucoup, ce qui est plus logique "statistiquement parlant". Et à force d'en croiser, l'oeil y est plus habitué comme nous racontent nos contacts ici. Leur présence est donc jugée comme normale, et les esprits semblent plus prêts à aider, intégrer, adapter, etc.


Nous poursuivons cette semaine notre découverte suédoise avec plusieurs séances d'interviews/tournage, avec le concours, ne l'oublions pas, de nos amis suédois, Sebastian, Petter et Jonathan qui nous hébergent gentiment à tour de rôle, permettant ainsi notre exploration de ce pays si cher pour notre maigre budget.



Vous avez aim� cet article ? Partagez !

Facebook Twitter digg Delicious MySpace Yahoo Google

2 commentaires:

Anonyme a dit…

coucou les nenettes !!!

merci encore une fois pour ces quelques lignes qui donnent envie d'en savoir plus sur la place du handicap dans d'autre pays, cultures....surtout effectivement quand on connait le positionnement des pays du nord à ce sujet. J'espère que vous allez pouvoir trouver d'autres contacts et ouvertures... des bisouss !

ophélie !

Anonyme a dit…

Bonjour Nono!

Je regarderai de temps en temps l'avancée de votre périple alors bon voyage à vous et bones rencontres!
bises
la p'tite Caro du hiphop

Regarde-moi est en ligne !


Voir tous nos films

Voir nos photos

Voir nos photos
Nos meilleures photos


Ils nous soutiennent

Alertes e-mails du blog :

Une erreur est survenue dans ce gadget


Amis du blog multicap

Que pensez-vous de ce projet ?


Et aussi sur twitter !