Ce que nous aurons compris de la Belgique

Si proche de la France, la Belgique n'était pas prévue initialement dans notre programme. Pourtant, au cours de nos quelques investigations en France, nous avons appris que de nombreuses personnes handicapées françaises sont prises en charge en Belgique.
Mais pourquoi cette "expatriation" ?
C'est la réponse que nous sommes allées chercher en Belgique.
Et une fois dans ce beau pays, nous n'avons pas pu nous empécher de passer par la capitale, Bruxelles, pour explorer cette nouvelle facette du monde secret du handicap...
Retrouvez ici nos impressions, notre compréhension de ces situations ainsi que la présentation de quelques rencontres bruxelloises.

Notre première étape en Belgique a eu lieu à Wasmes-A-B, tout juste à côté de la frontière franco-belge. A Wasmes-A-B et ses environs existent 3 foyers différents dédiés à des personnes handicapées mentales, principalement autistes : L'Arboretum, La Sapinière, Les Quatres Saisons.
Nous avons eu la chance d'y passer deux jours, passer quelques bons moments et quelques fous rires avec les résidents de la Sapinière, et échanger avec le directeur des 3 foyers, le responsable éducateur, ainsi que certains parents. Ces foyers accueillent 100% de résidents français.
Selon notre compréhension, les raisons de la présence de tous ces français en Belgique semblent être les suivantes :
- Le nombre de places dans les instituts spécialisés n'est pas suffisant en France, de nombreux parents sont sans solution
- Historiquement, l'apport de fonds à la frontière franco-belge lors de la séparation de l'Etat et de l'Eglise en France a permis la construction de nombreux foyers en Belgique
- Des accords franco-belges permettent aux foyers belges de récupérer les diverses aides financières apportées par l'état français pour ses personnes handicapées, qui sont souvent plus importantes que les aides financières belges (notamment au prix/jour)
- L'AWIPH, Agence Wallonne pour l'Intégration des Personnes Handicapées, semble avoir jugées suffisantes, en 1991, le nombre de places pour les personnes handicapées Belges

Résultat des courses, la Belgique dispose de places dans ses foyers sans pouvoir les offrir à ses compatriotes belges. Les français sont donc les bienvenus !
Des circonstances légales et économiques qui nous échappent parfois un peu mais qui nous étonnent aussi beaucoup. Pour certains, la Belgique n'est pas plus loin que la région parisienne par exemple. Mais pour d'autres, elle est très loin ! Et pourquoi l'état français laisse-t-il les autres pays prendre en charge ses personnes handicapées ? Pourquoi se décharge-t-il ainsi ? Pourquoi se satisfait-il de cette situation ?

Des questions qui resteront en suspens...

Nous avons alors continué notre route vers Bruxelles, capitale de la Belgique, mais aussi capitale de l'Europe ! Nous y avons rencontré "Inclusion Europe" et le "European Disability Forum" (des organismes à l'échelle Européenne), mais aussi des personnes à la fois impressionnantes et émouvantes qui nous ont chacunes donné leur point de vue sur la vie à Bruxelles, l'accessibilité, l'intégration des personnes handicapées.

Malgré son rayonnement médiatique lié à l'Europe, Bruxelles reste une petite ville d'un million d'habitant, avec donc peu de moyens pour les infrastructures, une histoire, des petites rues pavées, etc.
Par conséquent, les trottoirs ne sont pas tous abaissés au maximum pour les fauteuils, tous les bus ne sont pas encore adaptés, idem pour les métros... Une accessibilité qui progresse petit à petit mais qui n'est pas encore à la hauteur des espérances des personnes que nous avons rencontrées. Côté mentalité, on retrouve ici les mêmes idées générales qu'ailleurs : les mentalités évoluent, les rejets sont moins fréquents mais existent encore, les regards sont souvent curieux (ce qui peut être normal) voir méprisants (ce qui est plus génant), le handicap mental reste souvent incompris...


  • François, journaliste musical, professeur, et étudiant en psychologie. Un personnage haut en couleur, d'une sympathie débordante, avec un parcours incroyable !! Malgré son fauteuil roulant (François est infirme moteur cérébral), François travaille, donne des cours, a une carrière qui ferait de nombreux jaloux, vit de façon autonome, etc. Il nous a accueillies gentiment chez lui, avec bonne musique et café, un super moment !
  • Jacqueline, assistante administrative chez Inclusion Europe et toujours prête à donner un coup de main. Jacqueline a une déficience mentale, mais ça ne l'empêche pas d'assister aux réunions, de prendre son poste en main avec détermination. "Katrin, aider", c'est ce qu'elle disait pendant l'interview pour que Katrin, sa collègue,
    l'aide à bien comprendre mes questions.
  • Soufiane, responsable de la newsletter, multiculturel et super dynamique. Soufiane est infirme moteur cérébral, en fauteuil roulant, parle Anglais, Français et Marocain, et a partagé quelques bons moments avec nous. Nous n'aurons pas la chance d'y gouter, mais Soufiane est un vrai cuistot !

Toute l'équipe aux côtés des membres d'Inclusion Europe.






Un passage vraiment passionnant en Belgique donc, plein d'apprentissages et de moments forts. Nous remercions d'ailleurs encore une fois Linda, Nicolas, Marion, Florence, Alicia, Carole, Céline et Fessou, nos amis (dont certains recontrés pendant la première partie du projet!) qui nous ont accueillies à bras ouverts et permis de réaliser cette étape à moindre frais !

Nous vous apporterons bientôt dans un prochain article plus d'informations sur les différents organismes rencontrés en Belgique, en attendant les récits de notre périple en Suède !

Vous avez aim� cet article ? Partagez !

Facebook Twitter digg Delicious MySpace Yahoo Google

1 commentaires:

Aleja Laiton a dit…

Thank you very much for joining us and good luck in the rest of the journey.

Best regards,
Alejandra L.
Inclusion Europe

Regarde-moi est en ligne !


Voir tous nos films

Voir nos photos

Voir nos photos
Nos meilleures photos


Ils nous soutiennent

Alertes e-mails du blog :

Une erreur est survenue dans ce gadget


Amis du blog multicap

Que pensez-vous de ce projet ?


Et aussi sur twitter !